AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Miya ~ Memories take us back, dream take us forward • |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Takeuchi Miya» Admin ♥
avatar

Sam 17 Mar - 22:41
Voir le profil de l'utilisateur
Takeuchi Miya
NOM : Takeuchi, de ce qu'on lui aurait dit. Elle ne peut malheureusement pas le confirmer PRÉNOM(S) :Miya, c'est la même chose pour son prénom. Elle ne sait pas, elle ne fait qu'écouter ce qu'on lui a dit. ÂGE : Elle serait née un matin d'automne et aurait 27 ans LIEU DE NAISSANCE : On raconte qu'elle serait née dans l'île la plus froide du Japon, à Hokkaido, que la neige tombait à flot ce jour là et que Sapporo était entièrement recouvert de blanc, offrant un paysage somptueux NATIONALITE: Elle serait japonaise SITUATION AMOUREUSE: Elle serait vraisemblablement célibataire mais la vérité est tout autre et bien plus compliquée que ce qu'elle croit ORIENTATION SEXUELLE : Elle ne sait pas vraiment. Elle est comme un nouveau né dans ce monde de fou mais de ce qu'on lui a dit, jusqu'à présent, elle n'a toujours été intéressée que par les garçons. METIER/ETUDES : Elle était pompier et l'est toujours à l'heure actuelle GROUPE : Fearless guardians AVATAR : Park Hyo Min
Elle a été dans le coma pendant trois ans. Elle n'a plus aucun souvenir de sa vie d'avant et sa mémoire est toujours mauvaise à présent. Il faut lui répéter plusieurs fois les choses afin qu'elle les retienne, particulièrement les prénoms • Avant son accident, elle était fiancée mais son petit ami perdant espoir au fil des années a refait sa vie avec une autre. Elle ignore cette histoire, ses proches lui ont toujours faire croire qu'elle n'a jamais connu le grand amour • Si elle croise quelqu'un de son passé qui n'est pas au courant de son état, en général, elle fait semblant de se souvenir • Elle est sociable, souriante et surtout, c'est une battante • Elle dispose également d'un franc parler à toute épreuve, elle n'hésite jamais à dire ce qu'elle pense. Et si elle sourit la plupart du temps, il faut s'en méfier parce qu'elle est incroyablement fourbe, elle aime embêter ses proches. Pas que ses proches d'ailleurs. On a qu'une seule vie, elle a failli perdre la sienne donc elle veut profiter à fond. • Elle n'est nullement effrayée par le danger. Son accident n'a pas suffi pour la traumatiser apparemment. • C'est aussi une personne qui peut s'emporter facilement, particulièrement lorsqu'elle souhaite défendre les causes qui lui tiennent à coeur • Malgré son métier, Miya est une jeune femme qui aime prendre soin d'elle et qui fait toujours en sorte de bien s'habiller. Elle n'a pas peur de courir en talons, elle le fait d'ailleurs plutôt bien • De plus, elle n'est pas pudique. Pas du tout. Elle aime bien rester en sous-vêtements quand elle est chez elle. Cela peut aussi fonctionner chez les autres d'ailleurs.
Caractère & anecdotes
(c) bird box.

PSEUDO : Lauly ÂGE : Toujours 25 ans. PAYS : Celui de la faiblesse PRESENCE: 5/7 UN PETIT MOT ? : Oui, je suis faible et je l'assume ~ Je vous aime :heart:
Takeuchi Miya» Admin ♥
avatar

Sam 17 Mar - 22:42
Voir le profil de l'utilisateur
On racontait que ce jour-là, la neige déferlait sur la ville de Sapporo et qu’il était extrêmement difficile de circuler, au point où paniqué, Monsieur Takeuchi avait cru que sa femme n’aurait pas le choix que d’accoucher dans la voiture. Heureusement, malgré le temps extérieur, ils étaient arrivés à temps à l’hôpital et son épouse, Yukiko, put mettre au monde leur enfant sans encombre. Il s’agissait d’une jolie petite fille, un éclat merveilleux égayant son visage, qu’ils auraient baptisé Miya. On disait que ce prénom lui allait bien, qu’elle était une enfant radieuse avec ses cheveux longs et toujours soigneusement coiffés. Hors il paraîtrait qu’elle était assez dissipée, que si elle adorait les belles choses, qu’elle aimait les robes que lui faisaient porter sa mère, Miya était tout le temps la première à sautiller dans la boue, à courir sous la pluie ou mouiller ses chaussures dans les flaques d’eau. Elle n’était qu’une enfant dynamique, qui aimait s’amuser et qui n’hésitait pas à tirer la langue lorsqu’on la grondait. On avait du mal à la tenir en place, à se faire entendre raison néanmoins on ne le lui reprochait jamais parce que ce n’était pas méchant. Ses parents déclaraient que si elle était turbulente parfois et qu’elle s’amusait à jouer d’eux pour avoir ce qu’elle désirait, Miya était une enfant adorable et très douce, toujours prête à aider son prochain. On disait qu’elle avait dû hériter ça de sa mère qui n’avait pas d’autres choix que de s’absenter plus longtemps parfois, travaillant en tant que chirurgien à l’hôpital de sa ville natale. Et il semblerait que sa fille ne le lui avait jamais reproché, qu’elle était au contraire très admirative du métier de sa génitrice, qu’elle lui posait toujours des tas de questions, lui déclarant avec fierté que lorsqu’elle serait plus grande, elle serait comme elle. Ses copines souhaitaient être maîtresse d’école, chanteuse ou actrice. Elle, elle désirait un travail comme sa mère. Une réflexion qu’apparemment elle s’amusait souvent à répondre avec innocence lorsqu’on l’interrogeait à l’école. Et elle l’imitait plutôt bien à soigner ses copains – même si coller un pansement n’était pas ce qu’on pouvait appeler « soigner » à proprement parler – quand ces derniers se blessaient dans la cour de récréation.

Son enfance n’aurait pas été trop dramatique, mis à part, peut-être son bras qu’elle aurait cassé en ayant voulu sauver un chaton coincé dans un arbre. Adorable. La vie à Sapporo lui plaisait énormément, ses parents l’emmenaient souvent skier et à un si jeune âge, elle avait déjà tous ses flocons. En plus d’être courageuse, elle était intelligente et sportive. Elle appréciait découvrir la moindre petite chose, se satisfaisait d’un rien mais si on l’embêtait de trop près, elle n’hésitait jamais à le faire savoir. Elle avait un caractère bien à elle et ses parents rétorquaient qu’elle était unique en son genre mais qu’ils avaient toujours été fiers de leur enfant.

En grandissant, Miya serait rapidement devenue indépendante, ses projets devenant de plus en plus concrets alors que, de ce qu’on racontait, elle n’éprouvait pas l’envie de faire comme tout le monde. Elle était féminine, elle prenait soin d’elle-même si ça ne l’empêchait pas de s’arrêter parfois près du stade de baseball où s’entraîner les joueurs, puis de jouer avec eux, sans enfiler sa tenue de sport. Depuis quand, il était impossible de frapper ou lancer une balle en ne portant qu’une jupe ? Elle n’avait honte de rien et certainement qu’on l’aimait autant qu’on la détestait pour son caractère plutôt particulier. Et son souhait à elle, ce n’était plus d’être un brillant chirurgien comme sa mère, mais de faire partie des pompiers. Au Japon, c’était encore plus compliqué d’avoir une place dans ce secteur, surtout lorsqu’on était une femme néanmoins elle aimait les défis et avait envie de relever celui-là.

Son entrée au lycée ne se fit pas sur l’île d’Hokkaido, mais sur l’île centrale, son père ayant été muté dans la capitale, la jeune femme n’avait pas eu d’autres choix que de les suivre. Mais, selon les rumeurs, elle ne leur en avait pas voulu et était même heureuse de découvrir d’autres horizon, principalement Tokyo, cette ville où elle avait toujours rêvé d’aller. Très vite, elle se serait fait une place, sociable comme elle était, ce n’était pas compliqué. Elle aurait rencontré une fille qu’elle pensait son amie mais qui, en vérité, ne l’avait jamais été. Erika n’était pas aussi belle, elle n’était pas aussi resplendissante et parce qu’elle ne parvenait pas à gagner en notoriété, elle s’était « liée » d’amitié avec cette nouvelle arrivante. Miya était une brise d’air frais, elle se contentait d’aller là où le vent la mener, poursuivant ses ambitions sans accorder une réelle intention au mal qui pouvait roder auprès d’elle. Si on se servait d’elle, elle n’en avait que faire… Elle ne vivait pas pour les autres mais pour elle-même. Seulement, l’indifférence qu’éprouvait Erika à son égard se serait rapidement transformée en jalousie, ne supportant de la voir réussir là où elle avait toujours échoué. La jeune Takeuchi avait son cercle d’amis, elle n’avait pas qu’elle dans son existence et en plus, elle était apprécié des garçons. Sauf qu’à ses yeux, il n’y en avait qu’un seul qui comptait. Un détail que, d’ailleurs, on avait vraisemblablement oublié de lui mentionner, lui rétorquant qu’elle n’avait jamais eu de très grande relation, seulement quelques amourettes de passage. C’était faux. Elle avait rencontré cet étudiant, un soir alors qu’il s’entraînait pour son prochain match de basket. Le ballon était arrivé jusqu’à ses pieds et son lancer avait été des plus lamentables si bien que Naoya, de son prénom, n’avait pas résisté à la charrier. Ils avaient discuté, ils s’étaient recroisés plusieurs fois puis de fil en aiguille, ils avaient commencé à sortir ensemble. Son amour pour ce jeune homme s’agrandissait de jour en jour, il n’avait rien à voir des petits flirts qu’elle avait pu avoir avant. Il était le premier garçon qu’elle avait aimé avec autant de sincérité, il était sa première fois, le premier qu’elle avait présenté à ses parents. Leur complicité était unique, incroyable et on adorait les voir ensemble, il donnait l’envie d’aimer à son tour. Bien sûr qu’ils se disputaient, bien sûr qu’il y avait ces moments où ils ne se parlaient pas pendant plusieurs jours, cependant leurs sentiments étaient beaucoup plus forts que ça pour qu’ils en viennent à se séparer.  

Malheureusement, cette relation ne plût pas à tout le monde et par « tout le monde » on sous-entendait bien évidemment Erika… Etait-elle amoureuse de ce garçon ? Non. Toutefois, il était beau, il était populaire, il était tout ce que n’importe quelle jeune fille de son âge rêverait d’avoir. Sa jalousie n’avait fait que s’agrandir et si elle avait pensé qu’en ressemblant à Miya, on l’aimerait peut-être plus. Elle s’était trompée. Jusqu’au bout, elle aurait suivi sa camarade, allant même jusqu’à recopier ses objectifs tout en déclarant que c’était ce qu’elle avait toujours voulu faire. Mensonge. Mais tous avaient cru en ses paroles parce que même si elle n’était pas comme son amie, elle ne semblait pas méchante. Certains avaient trouvé cela bizarre de la voir choisir la même voie que l’autre étudiante, et on disait qu’ils ne s’étaient pas gênés à le lui communiquer sans que celle-ci ne s’inquiète de quoi que ce soit. Peut-être aurait-elle dû… Erika n’avait jamais eu énormément d’amis et probablement que dans le fond, elle l’appréciait mais que ça lui était insupportable de voir quelqu’un rayonner autant de bonheur quand de son côté, rien ne lui souriait. La jalousie était un vilain défaut et cela vous force parfois à agir horriblement…

Dans tout ce que Miya avait réussi, elle avait échoué. Toujours. Elle n’avait pas su trouver le grand amour. Elle n’avait pas su se faire une place au sein de sa classe et ce, même lorsque sa camarade était là. Et pour couronner le tout, alors qu’elle s’était inscrite à la formation des pompiers, elle n’avait pas été sélectionnée alors que l’autre jeune femme, vraisemblablement, oui. Cela avait été plus fort qu’elle, elle n’avait pu que lui en vouloir intérieurement et avoir un arrière-goût amer restant dans sa gorge. Erika avait été contrainte de travailler pour le côté administratif de la caserne et dans la réserve, c’est-à-dire, qu’elle n’était qu’une remplaçante, qu’elle ne valait pas plus que ça. Comment aurait-elle pu ne pas jalouser son amie un peu plus alors qu’à nouveau, celle-ci lui passait devant ?

On raconta alors que sa jalousie fut telle qu’elle fut la raison d’un tragique accident pendant une mission dangereuse. Il paraîtrait qu’elles travaillaient ensemble ce jour-là, les flammes étaient abondantes et après avoir sauvé diverses victimes, une explosion violente aurait fit son apparition, les empêchant de continuer. Elles attendaient les indications de leur supérieur et Miya, impatiente, ne faisait que tapoter son pied contre le sol, angoissé de ne pas pouvoir intervenir alors que des personnes étaient encore coincées. Alors qu’Erika communiquait avec le chef, elle lui avait naïvement demandé si la sécurité était assurée et sa collègue le lui avait certifié. Elle avait échappé ses paroles sur un coup de tête, souhaitant simplement créer des problèmes dans la vie de sa camarade, ne songeant probablement pas au drame qui arriverait. Et pourtant… Miya ne sortit pas du bâtiment. Un moment de son existence que personne n’avait pu lui expliquer si ce n’était que lorsqu’on la vit, elle était allongée sur une civière, un violent choc à la tête et les paupières closes. Elle les rouvrit trois bonnes années plus tard.

A présent, son passé n’était que ce que lui racontait ses proches puisque malheureusement, non, elle ne se souvenait plus de rien. Elle ne se rappelait plus de qui elle était, de ce qui l’avait conduit dans ce lit d’hôpital, ni qui était sa famille, ses amis et même ses amours. Elle avait tout oublié. Son caractère n’avait pas changé, elle n’avait pas baissé les bras, pas une seule fois… Avec force et courage, elle s’était reprise en main, effectuant avec acharnement la rééducation qu’on lui donnait, probablement même plus que ce qu’on lui demandait. Si certains avaient peur de connaître leur passé, Miya avait souhaité qu’on lui explique tout dans les moindres détails même si parfois, elle était obligée d’arrêter à cause de ses maux de têtes qui la prenaient à défaut de trop réfléchir. Elle n’avait pas abandonné, jamais. Et parce qu’on lui avait dit qu’elle était pompier, que la grande majorité de ses collègues étaient venus lui rendre visite à son réveil, elle n’avait pas cherché à changer de voie. Ô bien sûr, elle n’a pas pu retourner sur le terrain immédiatement, il lui avait fallu du temps, beaucoup de temps, le pourquoi on la plaça tout d’abord dans l’administratif avant de la renvoyer, petit à petit, en mission.

Qu’en était-il de son fiancée ? Elle ignorait son existence. Personne n’avait voulu le lui mentionner alors que ce dernier avait refait sa vie et pas avec n’importe qui… Avec une fille qu’elle avait longtemps considéré comme son amie mais qui, au bout du compte, en plus de lui avoir arraché trois ans de son existence, n’avait pas hésité à lui voler celui qui était, à une époque, l’amour de sa vie. Ce détail là, en effet, il était sûrement préférable qu’elle ne le sache pas… Personne ne savait exactement ce qu’il s’était passé le jour de l’accident, personne n’avait compris non plus hors, il y avait toujours eu des rumeurs qui courraient ici et là sans qu’elles ne puissent être confirmées.
Tale as old as time.

_________________
Change the colors of the sky and open up to the ways you made me feel alive, the ways I loved you.
Kitamura Kou» Admin ♥
avatar
Age : 24
That's my job : Infirmier


What about love ? :


...



More about me :

ϟ Son vrai nom est Takenaka Jun ϟ Il n'a aucun sens de l'orientation et serait capable de se perdre dans sa propre poche ϟ Il n'aime pas être le centre d'attention ϟ Il fait en sorte d'être discret. Il sait que certains membres du clan ont réussi à s'échapper ou sont sortis de prison depuis le temps. Il ne veut pas prendre le risque d'être découvert ϟ Il a tout le temps froid ϟ Il lui arrive de faire des cauchemars impliquant son père. De ce fait, il n'aime pas dormir ϟ Il s'occupe généralement l'esprit en regardant des documentaires divers sur son ordinateur ϟ Il adore les boissons chaudes, et les bains



Il parle anglais, coréen et chinois. Il fut contraint d'apprendre ces deux dernières langues par son père ϟ Il se pense fautif du départ de sa mère ϟ Il sursaute ou prend peur si l'on fait un geste trop brusque près de lui. Et si l'on se met à lui crier dessus, il devient immobile et silencieux ϟ Il n'est pas très sportif ϟ Il a une cicatrice dans le dos, faite par la ceinture de son père. Il a aussi d'autres petites marques ici et là, toutes faites par son paternel mais dont il réinvente l'origine ϟ Il a un tatouage à la cuisse, et dont les oiseaux s'élèvent jusqu'à sa hanche gauche. Les deux bandes représentent ces "deux" vies. Les oiseaux qui s'échappent, se croisent et se superposent sont tous les détails qui les rassemblent, et qui signifient qu'en réalité, il ne s'agit que d'une seule existence ϟ Il a les oreilles percées

Rps : Haru | HyeJin | Kana | Miya | Yano

Sam 17 Mar - 22:54
Voir le profil de l'utilisateur

Hey coucou  :kiss:

Ha la faiblesse ~ maudite faiblesse ~ vilaine faiblesse ~ haaa... que ferait-on sans elle hein ?? XDDD
Concernant le perso, j'aime et j'adopte ~  :please: & j'adore la fiche mais tu le sais déjà fufufu
Ca promet d'envoyer du lourd en rp avec elle  :bath: j'ai trop trop hâte !! **

Plein de love sur toi fufu  :heart: :heart: :heart: :heart: :heart:


Amuse-toi bien avec elle :stp:

_________________
Ashes slipping out of your hand, you just stand and stare, your glassy gaze fixed on something no one else could see,  no one else could know...

Uchida Akina»
avatar
Age : 25
That's my job : Etudiante en médecine et capitaine de l'équipe de football féminine de son université qu'elle compte abandonnée à la fin de ses études. D'autant qu'elle pense s'orienter vers un diplôme de psychomotricienne.

What about love ? : L'amour, l'amour ? Elle n'a pas vraiment la chance d'y consacrer beaucoup de temps, préférant faire d'abord passer ses objectifs avant tout. Puis qui sait, peut-être qu'il n'est plus proche qu'elle peut le croire ?

More about me : • Akina, c'est sûrement la maladresse en personne et à tout les points. Autant au niveau des mots que de ses propres sentiments.
• Elle adore les boissons sucrées bien que son père l'est toujours sermonné à ce sujet.
• Il semblerait que la jeune femme soit une vraie pile électrique et ce depuis son enfance. Elle a toujours besoin d'être occupée sans quoi elle ne reste pas en place.
• La jeune femme gère très mal ses sentiments et elle est assez vite submergée par ceux-ci.
• Akina est souvent plongé dans des livres, ayant une réelle passion pour les livres policiers, un goût bien prononcé pour la lecture qui lui vient sûrement de sa mère.
• Bien qu'elle soit d'un naturel discret en temps normal, elle devient une vraie furie quand on s'en prend à ses proches.

• Elle déteste qu'on la compare à ses frères ou même qu'on lui rappelle que bon nombres de portes lui ont été ouvertes seulement dû au nom de son père.
• C'est une assez bonne cuisinière, bien qu'elle n'est quasiment jamais le temps de se faire à manger et qu'elle commande la plupart du temps.
• Si quelque chose ne lui plaît pas, elle n'hésitera pas à le dire même si cela blesse quelqu'un. Mieux vaut une vérité qui blesse qu'un mensonge qui rassure, selon elle.
• Akina ne demande jamais l'aide de personne, ayant eu l'habitude de faire les choses par soi-même, elle a l'impression de régresser quand elle le fait.

Rps : Keisuke |

Dim 18 Mar - 0:34
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenueeeeeee
Faiblesse quand tu nous tiens héhé :heart:
Déjà, je trouve qu'une chose à dire et c'est : Quelle femme !
D'autant que j'adore Hyomin :youhou: donc très bon choix d'avatar !
Ada Kurose»
avatar
Age : 32
That's my job : gérant du crazy circus, dealer et revendeur de drogues et d'organes.
What about love ? : l'amour ça ruine, ça tue ; c'est pour les faibles.
More about me :
001. Kurose aime bien se maquiller pour effrayer davantage et apprécier les réactions de ses clients, de ses rencontres. Ce sont des maquillages grossiers, parfois de clowns, qui l'amusent le plus. 002. Il a déjà tué des personnes, trois à ce jour, dont deux jugées pour cela dans son adolescence en tant que homicide involontaire. Il a fait de la prison pendant deux ans, des travaux d'intérêts généraux puis a du rembourser une amende. 003. Il préfère la nuit au jour, plus à l'aise pour agir dans l'ombre, rencontrer du monde et s'entourer. 004. Ses relations amoureuses se sont toujours soldées par des échecs, aussi ne recherche-t-il plus que des histoires d'un soir - quand l'envie lui en prend. 005. Kurose adore le parfum et est très sensible aux odeurs que portent ses interlocuteurs. Ne vous étonnez pas s'il se montre un peu trop tactile avec vous, c'est uniquement pour obtenir un peu de votre essence. 006. Il apprécie la nourriture et peut avoir des délires assez particuliers avec. Être sale dans tous les sens du terme ne le répugne en rien. 007. Kurose aime la musique et il lui arrive de pousser la chansonnette de temps en temps pour son bon plaisir. 008. Son plus grand rêve est de se faire incinérer. 009. Il se pose souvent des questions existentielles comme par exemple sur le sens que doit avoir sa vie sur cette Terre. 010. Il pense que les chats sont les seuls êtres capables de le comprendre.
Rps : black of night, hiroki -- sorrow of discord, fubuki -- soul eater, keisuke

Dim 18 Mar - 10:53
Voir le profil de l'utilisateur
Rebienvenue chez toi avec cette belle demoiselle :inlove2:
Takeuchi Miya» Admin ♥
avatar

Dim 18 Mar - 11:06
Voir le profil de l'utilisateur
Kou ~


Moi, je l'assume ma faiblesse, honey :kiss: :kiss: c'est bien d'être faible #out

Merciiiii, je suis happy que la fichette te plaise en tout cas, et j'ai hâte de rp avec elle fufufu :love4:



merciii :heart: :heart:

Akina
~ Merciiiii :heart: :heart:
Ouais la faiblesse, c'est tout un art :malin:
mais ça me fait plaisir de savoir que tu aimes  :please2: et Hyomin, je l'aime, c'est trop ma pépette #out  :eager:  :eager:

Kuro ~ Merciii  :inlove2:  :heart:  :heart:

_________________
Change the colors of the sky and open up to the ways you made me feel alive, the ways I loved you.
Yamazaki Haruka» Bébé Lover | Fight & stand up !
avatar
Age : 24
That's my job : I'm in fire !!! Ouiii je suis pompier ! Alors on crie " FIREEEE" !

What about love ? :

Hmm... je.. ah bon ok ! Mon coeur fait boom boom et mon sang bouillonne lorsque je le vois. OK je visse mon lit quand il dit venir à la maison.
Je me parfume et je lui demande de la farine alors que je cuisine pas.. Putain je suis atteint !





More about me : • Il a gagné plusieurs combats de MMA et n'en est pas peu fier. Il a même une petite notoriété dans le domaine.
• Il a un tatouage sur le bras, un samouraï en flamme. Il représente son métier mais aussi l'esprit dans lequel il a été élevé.
• Il pense que la justice doit se faire par les poings .
• A 17 ans une fille avec qui il était sortie a dit à tout le monde qu'elle était enceinte de lui. La rumeur courant il a tout stoppé en embrassant un mec. Parce que l'avis des autres, il en a rien à foutre.
• Il dormait souvent en cours et personne n' a jamais compris comment il a pu être classé deuxième de l'établissement. Ok ok. Il varie de la deuxième à la troisième place.
• Certes son QI est élevé, mais cela ne lui empêche pas d'avoir l'air d'un idiot complet.
• Il en a donc dans la tête et dans les muscles, le mec énervant quoi.
• Le truc c'est qu'il fait le con. Et pas que faire des conneries. Non non, on parle là d'avoir une gueule de bien heureux, souriant et idiot qui donne envie de taper ses épaules comme un enfant.


Rps : Kou

Dim 18 Mar - 11:24
Voir le profil de l'utilisateur
Mouhahaha la faiblesse !!!
Mais au moins tu es ma collègue !!! Ouiiii et t'es bonne purée !!! :icant: :heart:

Aller des bisous sur tes fesses je t'adore ;) :hehe2:
Takeuchi Miya» Admin ♥
avatar

Dim 18 Mar - 11:42
Voir le profil de l'utilisateur
Ouiiiiiiii on va faire les fifou ensemble tu verras :boing: :boing: ce sera notre nouveau duo :mwaha:

merciiiii :heart: :heart:

_________________
Change the colors of the sky and open up to the ways you made me feel alive, the ways I loved you.
Yamazaki Haruka» Bébé Lover | Fight & stand up !
avatar
Age : 24
That's my job : I'm in fire !!! Ouiii je suis pompier ! Alors on crie " FIREEEE" !

What about love ? :

Hmm... je.. ah bon ok ! Mon coeur fait boom boom et mon sang bouillonne lorsque je le vois. OK je visse mon lit quand il dit venir à la maison.
Je me parfume et je lui demande de la farine alors que je cuisine pas.. Putain je suis atteint !





More about me : • Il a gagné plusieurs combats de MMA et n'en est pas peu fier. Il a même une petite notoriété dans le domaine.
• Il a un tatouage sur le bras, un samouraï en flamme. Il représente son métier mais aussi l'esprit dans lequel il a été élevé.
• Il pense que la justice doit se faire par les poings .
• A 17 ans une fille avec qui il était sortie a dit à tout le monde qu'elle était enceinte de lui. La rumeur courant il a tout stoppé en embrassant un mec. Parce que l'avis des autres, il en a rien à foutre.
• Il dormait souvent en cours et personne n' a jamais compris comment il a pu être classé deuxième de l'établissement. Ok ok. Il varie de la deuxième à la troisième place.
• Certes son QI est élevé, mais cela ne lui empêche pas d'avoir l'air d'un idiot complet.
• Il en a donc dans la tête et dans les muscles, le mec énervant quoi.
• Le truc c'est qu'il fait le con. Et pas que faire des conneries. Non non, on parle là d'avoir une gueule de bien heureux, souriant et idiot qui donne envie de taper ses épaules comme un enfant.


Rps : Kou

Dim 18 Mar - 11:49
Voir le profil de l'utilisateur
oh ouiiiiiiiiiii :heart: :heart: :heart:
Kitamura Kou» Admin ♥
avatar
Age : 24
That's my job : Infirmier


What about love ? :


...



More about me :

ϟ Son vrai nom est Takenaka Jun ϟ Il n'a aucun sens de l'orientation et serait capable de se perdre dans sa propre poche ϟ Il n'aime pas être le centre d'attention ϟ Il fait en sorte d'être discret. Il sait que certains membres du clan ont réussi à s'échapper ou sont sortis de prison depuis le temps. Il ne veut pas prendre le risque d'être découvert ϟ Il a tout le temps froid ϟ Il lui arrive de faire des cauchemars impliquant son père. De ce fait, il n'aime pas dormir ϟ Il s'occupe généralement l'esprit en regardant des documentaires divers sur son ordinateur ϟ Il adore les boissons chaudes, et les bains



Il parle anglais, coréen et chinois. Il fut contraint d'apprendre ces deux dernières langues par son père ϟ Il se pense fautif du départ de sa mère ϟ Il sursaute ou prend peur si l'on fait un geste trop brusque près de lui. Et si l'on se met à lui crier dessus, il devient immobile et silencieux ϟ Il n'est pas très sportif ϟ Il a une cicatrice dans le dos, faite par la ceinture de son père. Il a aussi d'autres petites marques ici et là, toutes faites par son paternel mais dont il réinvente l'origine ϟ Il a un tatouage à la cuisse, et dont les oiseaux s'élèvent jusqu'à sa hanche gauche. Les deux bandes représentent ces "deux" vies. Les oiseaux qui s'échappent, se croisent et se superposent sont tous les détails qui les rassemblent, et qui signifient qu'en réalité, il ne s'agit que d'une seule existence ϟ Il a les oreilles percées

Rps : Haru | HyeJin | Kana | Miya | Yano

Dim 18 Mar - 12:52
Voir le profil de l'utilisateur
:hug:  :hug:  :heart:  


© blend & every


Tu es validé(e) !



Bienvenue parmi nous et ravi de t’accueillir à Tokyo puisque tu viens d’être validé ! Tu vas pouvoir gambader dans les différents quartiers de la ville et profiter pleinement.

Mais avant de pouvoir pleinement t’amuser sur le forum, il faut que tu te trouves des amis en créant ta relationship. De plus, si tu souhaites être constamnent en contact avec eux, tu peux aussi te créer un téléphone. Et n’hésite pas non plus à venir nous rejoindre sur le flood et dialoguer, t’amuser avec tout le monde !

Bon jeu à toi et encore bienvenue sur le forum !  :heart:
©️ _Viviie.



_________________
Ashes slipping out of your hand, you just stand and stare, your glassy gaze fixed on something no one else could see,  no one else could know...

Miya ~ Memories take us back, dream take us forward • |
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The wrong side of heaven  :: First steps :: Présentations :: Présentations validées :: Very Good-