AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

She's the one |#| HANA&TAISUKE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Higuchi Taisuke»
avatar
What about love ? :

Dim 18 Mar - 19:42
Voir le profil de l'utilisateur
She's the one
Hana & Taisuke


Le pire métier du monde, confronté à des femmes toute la journée. Taisuke devait prendre son courage à deux mains pour les aborder. Il avait des critères. Pas trop grande, mince, c’était la base commune. Puis il devait recruter dans tous les gens. Mignonnes, sexy, intellectuels, dominatrices. C’était bien celles qui dégageaient le dernier point qu’il avait le plus de peur d’aborder. Le bar ne se trouvait pas très loin, il avait ses prospectus pour expliquer le travail. On l’avait choisi parce qu’il était plutôt beau, qu’il avait ce côté un peu mignon et innocent dont on ne se méfiait pas. Oui, forcément. Mais il avait peur à chaque fois qu’il abordait une femme. Peur qu’elle s’énerve, qu’elle l’agresse.

Son regard se posa sur l’une d’entre elle qui avançait. Elle correspondait exactement à l’un des critères. Mignonne, elle avait l’air toute douce, gentille. Respirant profondément, il sentit son cœur s’accélérer avant qu’il ne s’avance vers elle. « Hey… Attendez ! » A chaque fois son approche se faisait hésitante. Taisuke tenait fermement ses papiers dans sa main, tentant de se donner du courage, il sourit maladroitement à la jeune femme. Elle était jolie, petite. Bien plus petite que lui, d’ailleurs, mais ça ne le rassurait pas pour autant. « Vous avez une minute ? Enfin, c’est un peu plus long, peut-être trois, ou cinq ? » Il mordilla sa lèvre, se hurlant de se calmer, comme à chaque fois.

« On recherche des filles, des hostess… Vous savez ce que c’est ? » Il lui tendit l’un des prospectus où l’on vantait le job, le salaire attractif, les horaires flexibles, une ambiance de travaille bonne enfant, toujours dans le respect des employés. Des conneries, Taisuke le savait, même s’il n’y mettait jamais les pieds le soir. Pinçant les lèvres, il la laissa lire en essayant de guetter ses réactions, espérant qu’elle ne le prenne pas mal. Il y avait des filles qui se vexaient, l’insultaient. C’était bien les pires. « Si ça vous intéresse, on pourrait boire un café et je vous explique mieux ? » Il désigna la petite enseigne plus loin où il avait l’habitude de racoler les filles intéressées. « Seulement si vous voulez… » L’hésitation faisait parti du jeu, faire comme s’il ne l’obligeait à rien, pour doucement l’enfermer dans ce cauchemar.



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Nakajima Hana»
avatar
Age : 24
That's my job :
Chercheuse de travail, et sûrement d'un but dans la vie.



Before all



What about love ? :

Mon unique et seul amour est la nourriture, je découvre peu à peu la joie des papilles, la douceur du palais.. et c'est l’extase.
More about me : • Une vision parfaite à chaque œil elle a commencé par le bas de l'échelle avant de devenir sniper.
• Trois fractures aux jambes, quatre aux poignets, et une à la côte, on peut dire que l'armée a été éprouvante mais jamais elle n'a baissé les bras.
• Elle ne peut boire qu'une bière, plus et elle devient incontrôlable.
• Une fois, un homme a voulu l'entraîner dans sa chambre sous peine qu'elle était une femme parmi des hommes et que c'est ce qu'elle cherchait, il a fini par ne plus pouvoir marcher pendant trois jours et s'est fait immédiatement renvoyer.
• Mais dernièrement suite à une mission, elle fut blessée au genou et une opération fut nécessaire détruisant une carrière de militaire par la même occasion.
• N'ayant plus de travail elle doit réapprendre à vivre et savoir ce qu'elle veut faire, mais les choix sont trop nombreux et elle n'a jamais pensé ainsi.
• Elle se casse la figure en talon et ne parlons pas de drague.. elle ne sait ni ne connaît rien à tout ça.
• Plusieurs cicatrices décorent son corps mais elle n'en porte pas attention et ne pense pas cela disgracieux, elle en est fière... pour le moment.
• A partir de huit ans elle n'a plus pleuré. Pour rien. Seule une fois, en partant pour l'armée. Le reste de sa vie, elle a enfermé la douleur et la transformé en rage de vaincre les obstacles.

Mar 20 Mar - 23:17
Voir le profil de l'utilisateur
She's the one
Hana & Taisuke


Sans but la vie était dénuée de sens. Si on prenait le cas de chaque individu on verrait sûrement que le but qu'il s'était fixé avait une importance capitale. Capitale oui, car sans but certains cessaient simplement d'exister. Ils lâchaient prise et c'était effrayant. Effrayant de voir à quel point la vie nous pressait à prendre un chemin, à le trouver et ne plus le lâcher sous peine de se voir perdu dans cette forêt qu'était la vie. Là, dans les rues de la capitale nippone tu avais l'impression d'être dans cette forêt qui ressemblait un peu plus à une jungle sauvage et abrupte. Pourtant la violence avait été ton quotidien apprenant à faire mal avant qu'on te fasse mal, endurant des brimades, des douleurs physiques, bravant les dangers, restant inflexibles à certaines paroles machistes, sexistes, voire insultantes. C'était à la fois ton poids faible et ta force. Rester neutre à tout. Ne plus vivre comme ces gens qui pleuraient ou riaient. C'était un bouclier qui te piquait en même temps. Qui voudrait parler avec un robot ? Un robot mal fringué en plus. Ce n'était pas l'apocalypse tant qu'on ne te mettait pas sur talons. Là tu n'étais plus sûre d'être capable de garder une certaine fierté et dignité.

Ce jour-ci tu avais décidé de prendre du temps pour découvrir ce que tu voulais faire dans la vie. N'ayant jamais eu à te poser la question c'était très abstrait, très obscur mais peu à peu tu essayais de déblayer le passage. Marchant donc en regardant un peu partout un boîte de dorayaki à la main tu mangeais tranquillement avant d'entendre une voix d'interpellée. Rapidement tu avalas ta bouchée en saluant le jeune homme d'une forme polie t'inclinant. Après tout il n'avait pas été rude avec toi, tu n'avais aucune raison de l'être. Sa demande te surpris un peu mais à aucun moment tu ne voulais refuser. Tu avais bien trop de temps à tuer et il avait l'air hésitant, inquiet, peut être même qu'il avait peur de se prendre le vent du siècle. Souriant alors tu hochas la tête. "Oui bien sûr même dix. "Tu ris un peu avant d'écouter sa demande.

Et là, c'était comme si on t'avait envoyé ce jeune homme. Tu cherchais quelque chose à faire, un job à découvrir et il venait faire la promotion d'un métier, juste devant toi, à ta personne. Intéressée tu le regardais comme s'il était le messie. "Pas du tout... " Ce dont il te parlait ne te disait absolument rien, et il aurait mieux fallu que tu saches. Rapidement tu pris le prospectus en lisant. C'était assez drôle comme situation. Mais ces filles sur l'image avaient l'air bien plus belles et féminines que toi alors un doute s'installa en toi. Pourtant tout avait l'air réellement bien. La naïveté dont tu faisais preuve ne pouvait qu'étonné mais tu ne connaissais pas. C'était ton excuse. Relevant les yeux sur lui tu regardas le café et hochas la tête. Tu ne refusais jamais de manger ou boire alors si c'était pour en savoir plus pour un job c'était d'autant plus intéressant. Tu souris alors lui faisant signe d'y aller en premier le suivant alors. Son hésitation était quelque chose qui te touchait et qui éveillait en toi un petit sourire. Il était réellement mignon. Une fois assise tu lui tendis la main comme si c'était un camarade de l'armée. "Au fait moi c'est Hana. Enchantée. " Remettant un peu tes cheveux en ordre tu lui serras la main avant de lui proposer un dorayaki. " Mais.. c'est pour les filles très jolies j'ai l'impression. Enfin je crois.. on doit faire quoi en fait ? " La curiosité te piquait. Tu devais essayer.



✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
She's the one |#| HANA&TAISUKE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The wrong side of heaven  :: Tokyo City :: Shinjuku :: Kabukicho-