AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Maybe it could be different this time l Taisuke & HyeJin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ishida HyeJin»
avatar
That's my job : Strip Teaseuse


What about love ? : Plus seule que la solitude elle même


More about me : Elle est tatouée un peu partout ▬ Elle a beaucoup de cicatrices sur son corps ▬ Elle a un grand mal à gérer ses émotions qui sont souvent extrêmes ▬ Elle a tendance à voler très souvent ▬ Elle a déjà couché contre des billets ▬ Sa mère est morte un peu après ses dix-sept ans ▬ Elle n'a plus jamais revu son père depuis qu'elle est partie ▬ Petite, elle a cessé de parler quelques mois ▬ Elle est tombée enceinte plusieurs fois sans jamais avoir l'enfant ▬ Elle a fait beaucoup de gym et de patinage ▬ Elle rêvait de devenir chanteuse ▬ Sa mère la frappait ▬ Elle a des périodes d'hypersomnies, comme des périodes d'insomnies ▬ Elle déteste son métier ▬ Elle ne vit que parce qu'elle ne peut pas mourir ▬ Elle prend des médicaments pour tenir le coup, souvent ▬ Elle est alcoolique sur les bords



Sam 14 Avr - 19:25
Voir le profil de l'utilisateur

 
Maybe it could be different this time
Taisuke & HyeJin

 
 
 Ce soir, les étoiles brillent. Elles sont hautes dans le ciel, le parsèment de tâches blanchâtres. Les plus chanceuses sont mobiles, pendant que leurs camarades, elles, ne peuvent bouger. Certaines filent, ont la chance de voyager, voir comment c'est ailleurs. Elles partent à toute vitesse, n'attendent pas. Dans le fond, même elles ont quelque chose d'humain. A force de vous observer toutes les nuits depuis des millénaires, elles ont compris comment vous fonctionnez. Alors certains soirs, toi et les autres, vous pouvez les surprendre en train de vous imiter dans cette autre dimension, si loin là-bas. Vous vous ressemblez plus que vous ne le pensez. Certaines d'entre elles sont sélectionnées pour descendre, pour venir ici. Pendant que certains d'entre vous sont choisis pour monter là-haut. Pour monter là-haut. Mais toi, tu sauras jamais. Tu peux pas y aller, tu pourras jamais. T'es pas à la hauteur.

 Ce soir, tout semble merveilleux. La lune a dévoré le soleil depuis quelques heures déjà. Ce soir, tout est froid. Plus froid que le jour encore, et pourtant, c'est toujours à cette heure-ci que tu ressens une certaine chaleur. Une sorte de poids sur ton cœur, qui réchauffe tout ton corps. Même tes jambes nues, fouettées par le froid polaire de la nuit. Elles ont l'air de bâtons, comme ça. De loin, la confusion est possible.

 T'es là, dans le noir. Vêtue de cette robe un peu trop affriolante, d'une couleur sanglante, tu marches sur le sol abîmé. Entre tes doigts, une cigarette. De temps à autres, tu la portes à tes lèvres un peu trop colorées, comme le reste de ton visage. Tu as tout camouflé, pour ça tu es douée. C'est bien la seule chose pour laquelle tu l'es. Tes imperfections sont désormais parfaites. Tes cils sont allongés, ton regard étiré. Il essaie de se faire sensuel, mais tu ne le contrôles pas réellement. Pourtant, ce soir tu en auras besoin. Ce soir tu travailles. Tu aurais préféré que ce soit évitable. Tu n'aimes pas ton travail, tu ne l'as jamais réellement aimé. Mais tu n'as jamais réellement eu le choix non plus.

 Le bruit de tes talons frappant le sol résonne dans la petite ruelle sombre. Il est vingt-et-une heure. Ce soir, comme tous les autres soirs, tu es en avance. Tu préfères. Comme ça, tu as le temps. Le temps d'angoisser, le temps de sentir cette petite boule se former dans ton estomac. Tu as le temps de la sentir grandir, grossir, pour finir par te ronger. Tu as peur. Chaque soir, c'est la même histoire. Tu ne veux pas y aller, comme un enfant refuse d'aller à l'école. C'est maladif. Pourtant, tu finis toujours par t'y rendre. Parce qu'apparemment, dans la société il faut travailler pour vivre. Parce qu'un jour, quelqu'un l'a décidé.

 Ce soir, il y a peu de monde. Ils viendront plus tard, tu le sais. Parce que toi, t'y es tous les soirs. Tu connais les visages par cœur, la plupart sont des habitués. Pourtant ce soir, tu repères une tête différente. Qui ne t'es tout de même pas inconnue. Tu reconnais là ce garçon, que tu connaissais un peu. Enfin, connaître est un bien grand mot. Tu ne l'as pas vu depuis longtemps, son visage a changé, mais il reste le même. Au lycée, tu traînais avec lui par obligation. Ton petit-ami de l'époque était très proche de lui, et à cette époque là, vous ne pouviez pas vous voir. Pour une raison qui t'as toujours été inconnue, c'était tendu. Et tu n'as jamais cherché à comprendre, tu as juste accepté la situation. Alors tu le regardes, tu le dévisages. Il est là, tu ne sais pas ce qu'il fait. Tu ne l'as jamais vu ici, alors sincèrement tu te dis qu'il manquerait plus qu'il traîne souvent ici. Tu n'as pas envie de le voir tous les soirs.

 Tu craches une dernière fois cette brume toxique, avant d'écraser ce qu'il reste du bâtonnet avec le talon de ta chaussure. Ton dos se colle au mur, et tu restes là à l'observer. Tu as le temps, alors tu comptes bien comprendre ce qu'il fait ici sans même lui adresser un seul mot. Ton regard glisse sur lui, de haut en bas, pour recommencer la seconde d'après. Il est insistant, il ne l'a jamais été autant.  N'importe qui pourrait le sentir. Il est amère, comme toi.
 
AVENGEDINCHAINS
Maybe it could be different this time l Taisuke & HyeJin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The wrong side of heaven  :: Tokyo City :: Shinjuku :: Kabukicho-